Titrologie 25 aout 2022 : “Les partis politiques et l’affaire des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali en Une”

Titrologie 25 aout 2022 : “Les partis politiques et l’affaire des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali en Une”

Les aspirations des partis politiques notamment le RHDP, le PPA-CI, le GPS et le MGC ainsi que l’affaire des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali constituent, jeudi 25 août 2022, la Une des journaux.

Le Panafricain annonce que « Laurent Gbagbo et le PPA-CI passent à la vitesse supérieure, les régionales et municipales en ligne de mire pour une 1ère démonstration de force électorale, La liste des candidats connue dans trois mois ». «  Tout sur les nouvelles dispositions arrêtées pour la reconquête du pouvoir », propose le journal qui révèle que « La ligue des jeunes prête pour la bataille ».

Le Quotidien d’Abidjan livre « Tout sur le bilan d’implantation » du PPA-CI. « Les chiffres qui parlent », souligne le journal qui témoigne que « Depuis Soubré, Lagui Eden Nova met la jeunesse du PPA-CI en ordre de bataille. L’heure n’est plus à la peur ».

L’Inter, en matière de « Politique nationale » formule que « Le parti de Gbagbo arrête d’importantes décisions: Une restructuration annoncée, Ce qui se prépare entre le PDCI et le PPA-CI ».

« En moins d’un an après sa création, voici le nombre provisoire des militants du PPA-CI », précise Le Temps qui égrenne « 24.294 Comités de base installés ». Le journal énonce « la nouvelle mission assignée aux fédéraux, Ce qui est demandé aux jeunes et aux femmes ». En un mot, la « Pression (est) sur les membres de la Direction ».

En outre, dans un encadré, Le Temps confirme que « Pour les batailles futures, Koné Katinan parle de l’alliance PPA-CI- PDCI ». ‘’Nous allons arracher le pouvoir au RHDP’’, ‘’Nous sommes en train de réfléchir pour ratisser large’’, lance-t-il à propos.

La Voie Originale informe que pour les « Elections municipales et régionales de 2023, Le PPA-CI lance un appel à candidature ». Aussi, lors de la «  Tournée politique du PPA-CI à Dabakala », le journal rapporte des propos tenus par Justin Katina Koné: ‘’On va se débrouiller, Gbagbo va revenir au pouvoir’’.

Enfin, « 10 mois après la création du PPA-CI », le quotidien Le Matin présente « Ces lieutenants de Gbagbo qui ont brisé son rêve ! » et explique « Pourquoi le président du PPA-CI ne mobilise plus ».

Parlant de la politique du RHDP, Le Sursaut souligne qu’« Un militant (RHDP) crache ses vérités » en disant ceci : ‘’Nous sommes à la croisée des chemins’’, ‘’Le militant du RHDP est abandonné aux réseaux sociaux’’, ‘’Ce ne sont pas les réunions épistolaires sous des bâches remplies à coup de billets de banque, derrière des sourires hypocrites qui consolideront le RHDP’’.

Ivoir’Hebdo qui s’intéresse au nouveau parti politique, le MGC de Simone Gbagbo, affiche à sa Une: « Voici les hommes et femmes de Simone, Ces pro-Gbagbo qui la rejoignent, Son discours qui charge Ouattara ».

L’Arc-en-ciel présente le « Calcul politique PFI – PPACI – COJEP et maintenant MGC » et déclare que « Simone a arraché son morceau, Les élections locales de 2023 pour savoir entre eux ‘’qui est qui’’ ».

Quant à Le Bélier Intrépide, il offre sa Une à « Soro Guillaume » qui « définit ses priorités pour la Côte d’Ivoire ». Idem pour Générations Nouvelles qui indique qu’à la « Présidence de GPS, Guillaume Soro (est) candidat à sa propre succession » et Le Sursaut qui note que « Guillaume Soro prend une importante décision » en déclarant ceci : ‘’J’ai mon ambition…’’

Le Patriote affiche un « Portrait-robot de l’Houphouëtiste dressé par le Conseil des sages du PDCI » qui déduit que « Ouattara (est) plus Houphouëtiste que Bédié ! Voici pourquoi ».

Au sujet de l’affaire 49 soldats ivoiriens, les journaux portent leurs appréciations sur la nouvelle arrestation de l’activsite Pulchérie Gbalet.

Soir Info annonce que « Me N’Dry Claver charge » l’affaire. Générations Nouvelles déclare qu’« Un prêtre catholique appelle à sa libération ». Pour Le Temps, au sujet de l’« incarcération de Pulchérie Gbalet, la société civile dénonce une violation de ses droits » et l’ex-ministre Affoussiata Bamba qui estime que ‘’Les libertés ont foutu le camp’’.

« Affaire 49 soldats pris en otage au Mali, Pulchérie Gbalet paie-t-elle le prix de sa détermination ? », s’interroge Dernière Heure Monde.

« Poursuivie pour atteinte à la sûreté de l’Etat et troubles à l’ordre public, Pulchérie Gbalet, la pièce de rechange ? », s’interroge Le Nouveau réveil. De même pour Nord-Sud Infos: la « Nouvelle détention de la présidente de ACI, le pouvoir veut-il faire taire Pulchérie Gbalet ? », argue le journal que reprend « Ce qui est reproché à la militante de la société civile ». Pour La Voie Originale, la « Société civile ivoirienne (est) en danger, Pulchérie Gbalet accusée de complicité avec le Mali ».

Le Patriote annonce qu’au sujet de l’« Affaire 49 soldats ivoiriens détenus au Mali, le CIP-UEMOA décide de s’impliquer, La jeunesse féminine du RHDP monte au créneau, Diallo Ticouaï Vincent (s’adresse) au chef de l’Etat ».

L’Intelligent d’Abidjan rapporte « Ce que le mouvement ‘’Je suis 49’’ et le Conseil supérieur de la dispora malienne ont décidé à Abidjan ». Aussi, note le journal, « dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le Général Lassina Doumbia parle aux 650 Casques bleus ivoiriens déployés au sein de la NINUSMA à Tombouctou ».

« Malgré la détention des 49 soldats, l’armée déploie le 2ème bataillon des casques bleus ivoiriens à Tombouctou », note  L’Essor Ivoirien qui rapporte les propos du Général Lassina Doumbia : ‘’Faites preuve d’élévation sur les contingences du moment …’’.

Idem pour Le Jour Plus qui affiche à sa Une: «  Mali/ Malgré l’affaire des 49 militaires retenus à Bamako, l’Armée ivoirienne déploie un second bataillon à Tombouctou,  Le Cemag Lassina Doumbia aux soldats: ’’ Vous devez faire preuve d’élévation sur les contingences du moment et rester concentrés sur votre mission ’’, Ce que les députés de Uemoa ont décidé pour les 49 soldats, hier ».

Kwame F.

error: Content is protected !!