Abengourou : Des armes de guerre et munitions saisies, les bandits en fuite

Abengourou : Des armes de guerre et munitions saisies, les bandits en fuite

Joli coup de filet réussi par les forces de défense et de sécurité ivoiriennes basées à Abengourou.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Un Gendarme et un agent des Eaux et Forêts de la capitale de l’Indénié-Djuablin ont mis la main sur deux armes de guerre (kalachnikov) et 50 munitions d’AK 47. C’était tôt le matin du samedi 03 Septembre dernier, à 06 heures 04 mn, nous rapportent des sources sécuritaires concordantes.

Toujours selon ces mêmes sources, tout est parti d’une information reçue par le Sergent-Chef T. Alassane des Eaux et Forêts. Ce valeureux agent a informé ses frères d’armes tenant le corridor Nord d’Abengourou (route Agnibilekrou) des mouvements suspects d’un tricycle transportant du bois scié qui était entrain de contourner le dispositif sécuritaire.

Exploitant ce renseignement, le Sergent-Chef T. Alassane des Eaux et Forêts se rend aussitôt sur les lieux en compagnie d’un Gendarme. Et c’est alors que nos deux agents procédaient à l’interpellation du tricycle qu’une moto arrive à leur niveau. L’engin a deux roues transportait trois (03) individus tenant un sac. Immédiatement, l’un des agents a pensé avoir affaire à des braconniers revenant de la chasse avec de la viande de brousse (boucanée).

LIRE AUSSI: Il n’y avait pas que Clara Chía : Gerard Piqué et les femmes avec qui il aurait trompé Shakira

Naturellement, ils demandent à fouiller les 03 motocyclistes. Face au refus d’obtempérer de ces derniers, s’en suit une lutte. Les quidams réussissent à s’échapper, abandonnant leur “précieux” colis. La fouille de leurs effets a permis au Gendarme et à l’agent des Eaux et Forêts de découvrir deux (02) armes de guerre de type kalachnikovs et 50 munitions d’AK 47.

 

 

Kwame F.

error: Content is protected !!