6 idées pour tirer profit des jours pluvieux au jardin

Afficher Masquer le sommaire

Le jardinage est une activité souvent associée au beau temps, mais que faire lorsque la pluie semble ne pas vouloir s’arrêter?

Pas de panique, les jours pluvieux peuvent être mis à profit pour prendre soin de votre jardin.

En effet, certaines tâches d’entretien sont tout à fait réalisables, voire préférables, lorsqu’il pleut.

Nous vous proposons 6 idées d’entretien à réaliser au jardin, même lorsque les gouttes d’eau tombent du ciel.

1. Profiter de la pluie pour planter ou repiquer

Les jours pluvieux sont idéaux pour planter ou repiquer certaines espèces végétales. En effet, l’humidité du sol facilite grandement le travail de plantation et permet aux racines de s’établir plus rapidement dans leur nouvel environnement. De plus, la pluie a aussi l’avantage de bien tasser la terre autour des racines, ce qui favorise un bon contact entre celles-ci et le sol.

  • Les arbres et arbustes : Ils apprécient particulièrement la plantation en sol humide, car cela leur permet de bien s’ancrer dans le sol et de démarrer leur croissance.
  • Les plantes vivaces : Pour les vivaces, la pluie est bénéfique lors de la plantation. En effet, le sol humide facilite leur enracinement et leur permet de mieux résister aux aléas climatiques une fois installées.
  • Les semis : Les jours pluvieux sont propices aux semis en pleine terre, car la pluie aide à maintenir une bonne humidité du sol, indispensable pour la levée des graines.

2. Entretenir les outils de jardinage

Les jours pluvieux sont une excellente occasion de s’occuper de l’entretien des outils de jardinage. En effet, il est important de bien les nettoyer et les affûter pour assurer leur longévité et leur efficacité.

  • Nettoyer les outils : Profitez de la pluie pour les rincer à l’eau claire, en insistant sur les parties métalliques pour éliminer les résidus de terre et de végétaux. N’oubliez pas de bien sécher les outils après les avoir nettoyés, pour éviter la formation de rouille.
  • Affûter les lames : Les outils tranchants, comme les sécateurs, les cisailles ou les taille-haies, nécessitent un affûtage régulier pour être efficaces et précis. Profitez donc des jours pluvieux pour affûter les lames, à l’aide d’une pierre à aiguiser ou d’une lime métallique.
  • Vérifier et entretenir les manches : Les manches en bois des outils de jardinage peuvent se détériorer avec le temps et l’humidité. Vérifiez leur état et, si nécessaire, poncez et huilez-les pour les protéger et prolonger leur durée de vie.
A lire :   Les plantes d'intérieur pour purifier l'air chez vous : alliez esthétisme et bien-être !

3. Pailler et protéger les végétaux

La pluie peut parfois causer des problèmes pour certaines plantes, en particulier celles qui craignent l’excès d’humidité. Il est donc important de prendre des mesures pour protéger les végétaux sensibles lors des jours pluvieux.

  • Pailler les plantes : Le paillage est une technique qui consiste à recouvrir le sol autour des plantes avec des matériaux organiques ou minéraux. Il permet, entre autres, de limiter l’évaporation de l’eau, de réguler la température du sol et de réduire le développement des mauvaises herbes. En période de pluie, le paillage aide à éviter que les plantes ne soient trop exposées à l’humidité.
  • Protéger les plantes sensibles : Certaines plantes, comme les cactées ou les plantes méditerranéennes, supportent mal l’excès d’eau. Pour les protéger, vous pouvez les abriter sous un auvent, une serre ou même un simple parapluie, afin de limiter leur exposition à la pluie.

4. Récolter l’eau de pluie

L’eau de pluie est une ressource précieuse pour l’arrosage du jardin, et les jours pluvieux sont l’occasion idéale pour la récolter. Installer un système de récupération d’eau de pluie vous permettra de disposer d’une réserve d’eau gratuite et écologique pour arroser vos plantes.

  • Installer des récupérateurs d’eau de pluie : Il existe différents modèles de récupérateurs d’eau de pluie, allant des simples bidons aux cuves enterrées. Choisissez le système qui convient le mieux à votre jardin et à vos besoins en arrosage.
  • Entretenir les gouttières et les descentes d’eau : Pour optimiser la récolte d’eau de pluie, il est important de veiller à ce que les gouttières et les descentes d’eau soient propres et en bon état. Profitez des jours pluvieux pour vérifier leur fonctionnement et les nettoyer si nécessaire.
A lire :   Découvrez les nombreux avantages des paillis organiques

5. Observer et contrôler les maladies et les parasites

Les jours pluvieux sont propices au développement de certaines maladies et parasites qui peuvent nuire à la santé de vos plantes. Il est donc important de profiter de ces moments pour observer vos végétaux et prendre les mesures nécessaires pour les protéger.

  • Inspecter les plantes : Prenez le temps de vérifier l’état de vos végétaux, en portant une attention particulière aux feuilles, aux tiges et aux fleurs. Soyez à l’affût de signes de maladies (taches, décoloration, déformation) ou de la présence de parasites (insectes, cochenilles, pucerons).
  • Traiter les problèmes : Si vous détectez des symptômes de maladies ou des parasites sur vos plantes, agissez rapidement pour limiter leur propagation. Vous pouvez utiliser des traitements naturels, comme le purin d’ortie ou les décoctions d’ail, ou des produits phytosanitaires adaptés, en suivant les recommandations d’usage.
  • Prévenir les infections : Certaines précautions peuvent être prises pour éviter le développement de maladies et la prolifération des parasites. Par exemple, veillez à espacer suffisamment les plantations pour favoriser une bonne circulation de l’air, et évitez d’arroser les feuilles pour limiter l’humidité.

6. Planifier et organiser les travaux futurs

Enfin, les jours pluvieux sont l’occasion idéale pour se pencher sur la planification et l’organisation des travaux à venir dans le jardin. Profitez de ces moments pour réfléchir à vos projets, établir un calendrier des tâches à réaliser et préparer vos commandes de graines et de plants.

  • Planifier les travaux : Dressez la liste des tâches à effectuer dans les semaines et les mois à venir, en tenant compte des spécificités de votre jardin et des besoins de vos plantes. Pensez à inclure les travaux de taille, de plantation, de semis, d’arrosage, de paillage et de traitement.
  • Organiser les commandes : Anticipez vos besoins en graines, en plants et en matériel, en établissant une liste de ce qui vous sera nécessaire pour mener à bien vos projets. N’hésitez pas à comparer les offres et à vous renseigner sur les variétés adaptées à votre région et à votre type de jardin.
  • Se documenter et se former : Les jours pluvieux sont propices à la lecture et à l’apprentissage. Profitez-en pour vous documenter sur les techniques de jardinage, les espèces végétales qui vous intéressent et les astuces pour réussir vos cultures.
A lire :   Découvrez 5 plantes couvre-sol anti-mauvaises herbes

Les jours pluvieux ne sont pas forcément synonymes d’inactivité au jardin. Au contraire, ils offrent de nombreuses opportunités pour entretenir et améliorer votre espace vert, en prenant soin de vos plantes, de vos outils et de votre environnement. N’hésitez donc pas à chausser vos bottes et à sortir sous la pluie pour profiter de ces moments et réaliser les 6 idées d’entretien que nous vous avons présentées. Vous verrez que votre jardin vous le rendra bien, en vous offrant un écrin de verdure sain et épanoui, quel que soit le temps.

4.9/5 - (5 votes)