Découvrez 10 plantes carnivores fascinantes

Afficher Masquer le sommaire

Vous êtes à la recherche d’une plante d’intérieur originale et intrigante ?

Pourquoi ne pas opter pour une plante carnivore ?

Ces merveilles de la nature ont développé des mécanismes surprenants pour attirer, capturer et digérer leurs proies, principalement des insectes.

En plus d’être un véritable atout esthétique pour votre intérieur, elles vous aideront à lutter contre les mouches et autres nuisibles.

Nous vous présentons 10 plantes carnivores étonnantes à avoir chez vous, pour découvrir leurs secrets et les admirer au quotidien.

1. La dionée attrape-mouche (Dionaea muscipula)

Communément appelée « attrape-mouche de Vénus », la dionée est sans doute la plante carnivore la plus célèbre et la plus spectaculaire. Originaire des États-Unis, elle possède des pièges en forme de mâchoire, bordés de cils et recouverts de poils sensitifs. Lorsqu’un insecte se pose sur les pièges, les poils détectent la présence de la proie et se referment rapidement, emprisonnant l’insecte à l’intérieur.

  • Entretien : La dionée est une plante plutôt facile à cultiver, à condition de lui fournir un environnement humide et ensoleillé. Elle nécessite un substrat spécifique, composé de sable de tourbe et de sphaigne.
  • Particularité : Les pièges de la dionée se referment en quelques dixièmes de seconde, ce qui en fait l’une des plantes carnivores les plus rapides.

2. Le sarracénie (Sarracenia)

Originaire d’Amérique du Nord, le sarracénie est une plante carnivore qui se distingue par ses longues urnes colorées et élégantes. Les insectes sont attirés par la nectar sécrété par les bords des urnes, avant de glisser à l’intérieur et de se noyer dans un liquide digestif. Les sarracénies sont particulièrement efficaces pour éliminer les mouches et les guêpes.

  • Entretien : Le sarracénie nécessite une exposition ensoleillée et un arrosage régulier avec de l’eau déminéralisée. Le substrat doit être composé de tourbe blonde et de sable.
  • Particularité : Certaines espèces de sarracénies, comme Sarracenia leucophylla, présentent des motifs spectaculaires sur leurs urnes, qui attirent encore davantage les insectes.
A lire :   Découvrez les nombreux avantages des paillis organiques

3. La népenthès (Nepenthes)

Originaire d’Asie du Sud-Est, la népenthès est une plante carnivore grimpante qui possède des pièges en forme d’urne, appelés « ascidies ». Les bords des ascidies sécrètent un nectar qui attire les insectes, qui sont ensuite piégés et digérés à l’intérieur. Certaines espèces de népenthès sont capables de capturer des proies plus grosses, comme des araignées ou des petits animaux.

  • Entretien : La népenthès est une plante tropicale qui apprécie la chaleur et l’humidité. Elle doit être cultivée dans un substrat léger et bien drainé, et bénéficier d’une bonne luminosité sans soleil direct.
  • Particularité : Les ascidies des népenthès présentent une grande diversité de formes et de couleurs, faisant de ces plantes de véritables œuvres d’art naturelles.

4. La drosera (Drosera)

La drosera est une plante carnivore cosmopolite, présente sur tous les continents sauf l’Antarctique. Ses feuilles sont couvertes de tentacules glandulaires qui sécrètent une substance collante, la mucilage, qui attire et retient les insectes. Une fois piégée, la proie est digérée par des enzymes présentes dans la mucilage.

  • Entretien : Les droseras apprécient un environnement humide et ensoleillé, et doivent être cultivées dans un substrat composé de tourbe et de sable. Certaines espèces, comme Drosera capensis, sont particulièrement faciles à cultiver.
  • Particularité : Les droseras sont appelées « rosée du soleil » en raison de l’aspect brillant de leur mucilage, qui scintille à la lumière.

5. Le pinguicula (Pinguicula)

Appelé « grassette », le pinguicula est une plante carnivore qui se distingue par ses feuilles charnues et collantes. Les insectes sont attirés par la couleur vive des feuilles et se retrouvent piégés dans la substance collante, avant d’être digérés par des enzymes.

  • Entretien : Le pinguicula est une plante de milieu humide qui apprécie un substrat composé de sphaigne et de sable. Elle nécessite une bonne luminosité et un arrosage régulier avec de l’eau déminéralisée.
  • Particularité : Certaines espèces de pinguicula, comme Pinguicula moranensis, produisent de jolies fleurs en forme d’orchidée.
A lire :   Découvrez 5 plantes couvre-sol anti-mauvaises herbes

6. L’utriculaire (Utricularia)

L’utriculaire est une plante carnivore aquatique ou semi-aquatique, qui possède des pièges sous-marins en forme de vessies. Ces pièges sont munis de petits clapets qui s’ouvrent lorsque des insectes aquatiques ou des larves s’en approchent, aspirant rapidement les proies à l’intérieur où elles sont digérées.

  • Entretien : L’utriculaire nécessite un environnement très humide ou immergé. Certaines espèces, comme Utricularia gibba, peuvent être cultivées dans un aquarium ou un bassin extérieur.
  • Particularité : Les utriculaires sont les seules plantes carnivores qui capturent leurs proies par aspiration, un mécanisme unique et fascinant.

7. Le cobra (Darlingtonia californica)

Originaire de Californie, le cobra est une plante carnivore qui doit son nom à la forme de ses pièges, qui rappelle la tête d’un serpent. Les insectes sont attirés par la lumière qui traverse les taches translucides sur les pièges, et se retrouvent piégés à l’intérieur où ils sont digérés par un liquide.

  • Entretien : Le cobra est une plante de tourbière qui nécessite un substrat composé de tourbe et de sable, et une exposition ensoleillée. Elle apprécie l’eau fraîche et doit être arrosée régulièrement avec de l’eau déminéralisée.
  • Particularité : Le cobra est une espèce rare et difficile à cultiver, qui requiert des conditions très spécifiques pour prospérer.

8. L’aldrovanda (Aldrovanda vesiculosa)

L’aldrovanda est une plante carnivore aquatique qui ressemble à une dionée miniature, avec des pièges en forme de mâchoires flottant à la surface de l’eau. Les insectes qui se posent sur les pièges sont rapidement capturés et digérés. Cette espèce est très rare et menacée, notamment en raison de la disparition de son habitat naturel.

  • Entretien : L’aldrovanda doit être cultivée dans un aquarium ou un bassin, avec une eau légèrement acide et riche en nutriments. Elle nécessite une bonne luminosité pour se développer.
  • Particularité : L’aldrovanda est l’une des rares plantes carnivores aquatiques, et présente un mode de vie unique et fascinant.
A lire :   Voici 8 plantes à associer à votre laurier rose pour un jardin en pleine santé

9. Le cephalotus (Cephalotus follicularis)

Originaire d’Australie, le cephalotus est une plante carnivore qui possède des pièges en forme de petites urnes, recouvertes d’un couvercle. Les insectes sont attirés par un nectar sécrété par les pièges, puis se noient dans un liquide digestif à l’intérieur. Le cephalotus est une espèce rare et très prisée des collectionneurs.

  • Entretien : Le cephalotus apprécie un milieu humide et ensoleillé, et doit être cultivé dans un substrat composé de tourbe et de sable. Il est important de ne pas exposer la plante à des températures trop élevées.
  • Particularité : Le cephalotus est une plante carnivore très esthétique, avec des pièges aux couleurs vives et un port compact et élégant.

10. La byblis (Byblis)

La byblis est une plante carnivore originaire d’Australie, qui possède des feuilles allongées et recouvertes de poils glandulaires. Ces poils sécrètent une substance collante qui retient les insectes, qui sont ensuite digérés par des enzymes. La byblis est très rare en culture et représente un véritable défi pour les collectionneurs.

  • Entretien : La byblis apprécie un environnement chaud et humide, avec une bonne luminosité. Elle doit être cultivée dans un substrat léger et bien drainé, comme un mélange de sable et de perlite.
  • Particularité : La byblis est appelée « plante arc-en-ciel » en raison de l’aspect brillant et coloré de ses feuilles, qui scintillent à la lumière.

Les plantes carnivores sont des êtres vivants fascinants qui offrent une alternative originale et esthétique aux plantes d’intérieur traditionnelles. Chacune de ces espèces possède des mécanismes de capture et des particularités uniques, qui ne manqueront pas de susciter l’admiration et la curiosité de vos invités. Alors, n’hésitez plus et laissez-vous tenter par ces incroyables créations de la nature !

4.7/5 - (3 votes)